Formations

Formations 2018

Le  CILA  propose des formations qui privilégient la compréhension du sujet adolescent, de ses symptômes, de son angoisse et de son malaise dans la culture.

Ces formations s’adressent aux personnels encadrant, accompagnant ou soignant les adolescents.

Elles proposent :

  • Une familiarisation avec les concepts opératoires
  • Un éclairage sur les questions cliniques fondamentales dans le champ différencié des pratiques
  • Une interrogation sur les pratiques cliniques et une analyse de celles-ci

 

Formations thématiques

LA FORMATION DU CILA :

 

FORMATION « ADOLESCENCE ET NUMERIQUE CONTEMPORAIN :

DU NORMAL OU PATHOLOGIQUE »

 

Du : 17 au 19 octobre 2018 de 9h à 12h et de 14h à 17h

Lieu : USIC, 18 rue de Varenne 75007 (Salle Bussery)

(Métro Rue du Bac ou Sèvres Babylone (lignes 10 et 12), à côté du Bon Marché ; Bus 39, 70, 63, 68, 69, 84, 87, 94 et 83)

 

Ce stage de 30 heures s’adresse aux psychiatres, aux psychologues cliniciens et aux soignants ou éducateurs d’adolescents souhaitant parfaire leur formation à travers un approfondissement ou une actualisation de leurs connaissances en psychopathologie de l’adolescent.

 

Argument

Virtuel et numérique, des thématiques qui interrogent de plus en plus le social et par extension les professionnels de l’adolescence. Le numérique fait partie intégrante des séances et du matériel clinique aujourd’hui. Pour éviter des représentations superficielles faisant l’économie d’une réflexion approfondie sur l’impact des images et du virtuel à l’adolescence, le CILA propose cette année d’approfondir ses usages pour les comprendre tant du point de vue du processus adolescent que dans le registre de ses mésusages psychopathologiques.

Le stage, animé par des spécialistes reconnus de la question, explorera à travers des exposés théoriques et des études de cas les enjeux du numérique dans le processus adolescent, à travers la question du narcissisme et des liens objectaux notamment et sur le versant de la psychopathologie avec la question des addictions et du cyberharcèlement. La place du virtuel à l’adolescence interroge aussi par rebond la qualité des liens familiaux, actuels comme passés. Ce stage mettra enfin l’accent sur les modalités de prise en compte des usages du numérique dans les consultations avec l’adolescent.

Programme et Intervenants

J 1 mercredi 17/10

Introduction : autour du virtuel. Florian Houssier

Il explore l’usage des images dans un jeu vidéo en interrogeant la fonction métapsychologique des images à l’adolescence. A partir de l’exposé d’un cas clinique, une discussion s’ouvre sur la différence entre l’usage des jeux vidéo comme une forme de retrait narcissique et l’importance des rêveries adolescentes que le jeu vidéo prolongerait, au service du processus adolescent.

Thérapies et médiations numériques. Marion Haza

Les médiations ont fait leur apparition dans la clinique avec à partir des apports théoriques de Kaès sur les groupes. Plus récemment, avec l’essor du numérique, un nouveau versant des médiations est proposé : il s’agit de l’usage des jeux vidéo dans le soin, soit en tant qu’outil de médiation pris dans la séance et le transfert, soit en tant qu’objet de parole, partageable avec le clinicien. En effet, les co-constructions singulières de l’espace de jeu vidéo entre le clinicien et le patient adolescent ouvrent à des possibilités infinies de créativité.

 

J2 jeudi 18/10

Réseaux sociaux et harcèlement. Jean Yves Chagnon

Les problématiques de harcèlement moral et sexuel occupent aujourd’hui, non sans raison, l’espace médiatique. Les pratiques de harcèlement scolaire au collège ou au lycée, donc concernant des adolescents, ont longtemps été méconnues en France mais elles font maintenant partie des préoccupations des enseignants, éducateurs et cliniciens, en raison de leur coût humain et social. Le cyber-harcèlement constitue une extension du harcèlement dit « conventionnel » dans l’espace virtuel. La compréhension du phénomène, tremplin de la prévention et de l’intervention psychologique et sociale, ne peut s’effectuer qu’au regard des processus de transformation adolescente dans le monde contemporain, mais elle nécessite une approche inter et plurisubjective, ces pratiques collectives dépassant largement le cadre de la psychopathologie individuelle.

La question de l’addiction. Xanthie Vlachopoulou

Comment comprendre le rapport souvent passionnel des adolescents avec les mondes virtuels ? Quelle place peut avoir l’investissement des relations virtuelles dans leur économie psychique et comment il accompagne le processus adolescent ? Nous proposons de se pencher sur les problématiques centrales du processus adolescent et de faire un parallèle avec ce que les mondes virtuels proposent. Nous allons aussi aborder la question de l’addiction, notion qui fait polémique quant à son utilisation concernant le numérique.

 

J3 vendredi 19/10

Conséquences des usages sur les pratiques et la rencontre. Patrice Huerre

Il aborde la question de la place des usages des outils numériques dans la rencontre avec l’adolescent. Les usages qu’il en a devraient faire partie des éléments cliniques systématiquement explorés, tant ils sont évocateurs de son fonctionnement, de ses impasses comme de ses potentiels créatifs.

Reprise théorico-clinique et conclusions. Florian Houssier

 

************

Responsable pédagogique : Jean Yves Chagnon

Stage de 18 heures – Coût Individuel : 600 € – Institutions : 900 €

Contact : cila.colloque@gmail.com / 01 45 35 21 77

Cila, 8 rue Martin Bernard 75 013 Paris

 

 

 Formations internes

Elles répondent  à la demande  des Institutions, soit ponctuellement, soit sur l’année et donnent lieu à un contrat préalable en fonction des conditions (durée, rythme, déplacement).