Liste

Internet et le développement de l’intelligence numérique sont venus bouleverser le monde des enfants et adolescents, mais aussi des adultes qui s’en occupent. Ce monde, volontiers qualifié de virtuel, a pourtant des incidences bien réelles sur notre société et les échanges qui l’organisent ; l’actualité récente en est témoin. Citons parmi elles l’instantanéité des contacts médiatisés, l’étendue à grande échelle des relations, la constitution de nouveaux réseaux sociaux, l’anonymat des liens, une forme nouvelle d’affranchissement du contrôle parental ou encore une accessibilité à un réservoir de données et d’informations qui apparaissent sans limites. Une fenêtre sur le monde dit-on, dont l’ouverture découvre bien des revers : une distance insuffisante à des informations reçues comme des vérités conduisant à des systèmes de croyances et à de nouvelles formes de prosélytisme, parfois de recrutement dans des réseaux extrémistes ; la désinhibition des propos conduisant à de nouvelles formes de harcèlement et d’emprise sur les plus vulnérables individus ou mais aussi l’isolement social dans un monde d’amis virtuels.

À l’échelle des individus, quelles peuvent être les répercussions cognitives et neuronales, devant la modification de l’accès au savoir dont il faut rechercher et utiliser les informations pertinentes dans les meilleures conditions ? Quels effets ont ces changements sociétaux sur la psychopathologie dans ses expressions les plus graves de l’enfant et l’adolescent ? Comment concevoir les répercussions affectives et psychiques dans un monde d’illusion de la maîtrise ? Quelles incidences sur les enveloppes familiales, groupales, sociétales ?

Nous proposons de mettre au travail ces questions : les formes d’expression psychopathologiques se sont elles modifiées? Comment adapter nos outils conceptuels? Comment dégager des procédés thérapeutiques différents qui répondent à ces exigences nouvelles? Comment prévenir les dérives qui guettent les adolescents ? Nous tenterons d’y répondre avec des chercheurs impliqués dans ces nouveaux domaines, en dialoguant, selon le principe que nous souhaitons décliner à l’AEPEA, entre psychanalystes, cognitivistes, neuroscientifiques, développementalistes, et tous professionnels impliqués dans un dialogue exigeant et respectueux des autres approches.

 

          8h30 Accueil

9h00 @ Ouverture du colloque : Pr Bernard Golse, Président de l’AEPEA

Le Web, quels enjeux, quels risques, quelles ouvertures ?

Modératrice, Dr Bérengère Beauquier Maccotta

9h15 @ Exposé introductif – Pr Jacques Dayan, Le Web Janus : cauchemar éthique ou ouverture au monde ?

10h00 @ Pr Olivier Houdé, Nouvelles technologies et développement cognitif

10h45 @ Discussion

         11h00 Pause

11h30 @ Sylvain Missonnier, Un virtuel anthropologique, la réalité virtuelle et le psycho(patho)logue

12h10  @ Présentation clinique, Dr Laure Woestelandt, Entre réel et virtuel : un adolescent tisse sa toile psychique, discussion, Anne Boissel

         12h40 Déjeuner

Une clinique spécifique, des soins

Modérateur, Pr Mario Speranza

14h00 @ Présentation clinique, Dr Maude Ludot,  Paul, 14 ans, un adolescent sous « emprise djihadiste ». La place des réseaux sociauxet discussion par Dr Jean Chambry,  

14h30 @ Serge Tisseron, La réalité virtuelle au service du soin psychique

15h15 @ Lise Haddouk, Internet comme outil de prise en charge à distance

16h00 @ Olivier Bonnot, Applications mobiles : une révolution en marche pour la relation médecin-malade

16h40 @ Discussion

17h00 @ Conclusion – Lisa Ouss

17h30 @ Fin de la journée

 

Inscriptions :

Formation professionnelle : 110 euros  (n° formation professionnelle : 11755389375)

Inscriptions individuelles : 80 euros

Etudiants, adhérents AEPEA – CNEP: 20 euros (sur justificatif)

 

Comité Scientifique :

Bérengère Beauquier Maccotta, Anne Boissel, Olivier Bonnot, Jean Chambry, Jacques Dayan, Estelle Louët, Lisa Ouss, Mario Speranza

  Billets

octobre 8th, 2018

Passions adolescentes Lyon avec le CRPPC 12 et 13 octobre 2018

Tweet

mars 20th, 2018

Agir et inhibition à l’adolescence – les voies de la symbolisation, Lausanne 26/5/18

Tweet   Programme détaillé : Depliant Colloque CILA18 0108 WEB-1

mars 13th, 2018

L’engagement, la radicalisation et le terrorisme 30/3, Lyon

TweetArgument Ce colloque s’impose à nous. L’actualité n ‘a de cesse de nous confronter à cette problématique dite des temps modernes. Qu’est-ce […]

décembre 8th, 2017

«Inhibition du mouvement,mouvement de l’inhibition» 24/03/2018 Montpellier

TweetSans contours métapsychologiques francs, l’inhibition, décrite par Freud en 1926 comme l’expression d’une restriction fonctionnelle du moi se décline diversement au plan […]

décembre 6th, 2017

BILAN PSYCHOLOGIQUE ET DIVERSITÉS CULTURELLES 20ème Journée sur l’Examen Psychologique de l’Enfant et de l’Adolescent 10 /03/2018

TweetAvec la différence des sexes et des générations, la différence culturelle serait, selon R. Kaës, la troisième différence organisant l’opposition des appartenances […]

novembre 22nd, 2017

L’ADOLESCENT DANS SON INSTITUTION – 13/01/2018 Paris

TweetARGUMENT « L’adolescent et son institution » ressemble à une formulation paradoxale ; la rencontre du sujet adolescent avec ce qui est institué […]

juin 24th, 2016

Formation de l’APEP à la pratique de la clinique et des thérapies psychanalytiques

TweetSous la direction de Daniel WIDLÖCHER année 2016 / 2018 affiche 2016 APEP (dv) – copie

mai 4th, 2016

La psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent face aux défis du web. 20/5/16 Paris

TweetInternet et le développement de l’intelligence numérique sont venus bouleverser le monde des enfants et adolescents, mais aussi des adultes […]

avril 6th, 2016

REPORTE : Les après midi du CILA : Délinquances à l’adolescence –

TweetREPORTE A UNE DATE ULTÉRIEURE D’hier à aujourd’hui, un fait clinique insiste : le jeune délinquant consulte rarement un psychanalyste, mettant […]

avril 6th, 2016

Soirée du CILA 17 Mai 2016, Catherine CHABERT

TweetCatherine CHABERT présente au CILA « la jeune fille et le psychanalyste » Mardi 17 Mai, à 21h, à l’EPP salle 01, 23 […]